Ostéopathie et sport ...

Quand et pourquoi consulter ? 
 
A titre préventif : pour établir un « check up » et préparer une épreuve.
 
A titre curatif : pour équilibrer de façon précise les axes articulaires qui ont pu être perturbés par un choc.
 
Après fractures, entorses, opérations chirurgicales pour aider à une bonne cicatrisation. Pour effacer les traumatismes même anciens.

Mais aussi en cas de récupération : chutes sans lésions visibles, douleurs diverses, tendinites, sciatiques, stress, manque de concentration pendant une épreuve, trouble du sommeil avant une compétition.
 
Pour le sportif comme pour n'importe quel patient, l'ostéopathe gardera une vision globale du corps.
Pour cela il peut être aidé par d'autres professionnels comme des coachs sportifs spécialisés dans le sport pratiqué par le patient. 

Le K-Taping 

1/7

L’utilisation de bandages adhésifs élastiques colorés permet une autre approche dans le contrôle et l’amélioration de la douleur et de la fonction chez les patients sportifs ou non. Les bandes collantes ont les propriétés de la peau (poids, épaisseur, élasticité) et vont influencer la fonction articulaire, musculaire mais surtout circulatoire (veineuse, lymphatique) et les nocicepteurs (action neuro-proprioceptive). Différentes techniques (musculaire, ligamentaire, aponévrotique, lymphatique, neurale, de correction...) sont utilisées. Le choix des couleurs, de la direction des bandes, de leur tension est fonction des objectifs thérapeutiques.